En voyage à Mayotte, Macron tempère ses propos sur l’islam : “Vous c’est différent, vous n’êtes pas arabes”

Le saviez-vous : il y a un coin de France où plus de 90% de la population est musulmane ? Non, on ne vous parle pas de l’une de ces zones de non-droit du 93 ou d’une autre banlieue qui hantent les nuits de Marine Le Pen, d’Eric Zemmour ou de Robert Menard. Ici, on fait allusion à un petit bout d’Afrique sur lequel s’applique toujours les lois de la République : l’île de Mayotte.

Emmanuel Macron est justement en visite officielle dans ce département d’outre mer, niché dans l’Océan Indien entre les Comores et la Réunion. Et le Président a profité de cette tournée pour tempérer un peu les récents propos de La République En Marche sur les musulmans.

Habitante musulmans de Mayotte portant le voile

“Vous n’avez pas à avoir honte d’être musulman, c’est comme la pauvreté, c’est pas de votre faute”

C’est dans ces mots qu’Emmanuel Macron s’est adressé aux Mahorais, en assurant que lorsque Christophe Castaner fustige les musulmans qui font le ramadan et qui porte la barbe, il ne vise pas les habitants de Mayotte mais les “autres”. “Nous n’avons jamais vu l’un d’entre vous commettre un attentat ou rejoindre l’État Islamique.”

Le Président de la République a même rajouté : “Oui, bien sûr, nous savons que les arabes n’ont pas le monopole de l’islam, qu’il y a des noirs qui sont aussi musulmans. Je le sais, parce que je suis un grand fan d’Omar Sy… Mais comprenez moi : nous ne pouvons pas d’un côté dire que le problèmes sont les arabes, et de l’autre côté leur vendre des armes ou le Paris Saint-Germain”.

Emmanuel Macron se positionne en tant que Président de tous les français, mais…

Mayotte n’est pas seulement le département qui compte le plus haut taux de musulmans, c’est aussi le plus pauvre de France. Assiégée par des vagues incessantes de migrants venus des Comores voisines, l’île se sent abandonnée par Paris et la métropole (le Rassemblement National a d’ailleurs fait plus de 40% lors des dernières élections). Mais lorsque les Mahorais ont interpellé Macron pour lui demander s’il comptait aider le département, il leur a sèchement répondu : “Vous n’avez pas entendu parlé de la dette ? Ou voulez-vous qu’on trouve l’argent ? Et puis vous êtes africains, autant géographiquement que culturellement. À la rigueur, ce serait plutôt à l’Union Africaine de vous aider”.

Affaire à suivre donc… Mais compte tenu du peu de velléités qu’a l’Hexagone de contribuer au développement économique de Mayotte, ce département pourrait bien rejoindre les territoires français qui souhaitent quitter la France.

Saviez-vous que l’auteur de cet article a également écrit un roman d’espionnage ?

Al Baas : L’ennemi de l’intérieur est un polar haletant qui emmène le lecteur aux quatre coins du monde dans les pas d’un agent de la DGSE. Au menu : suspense, voyage, rebondissements et évasion.

Découvrez-le maintenant !

Résumé
En voyage à Mayotte, Macron tempère ses propos sur l'islam : "Vous c'est différent, vous n'êtes pas arabes"
Titre de l'article
En voyage à Mayotte, Macron tempère ses propos sur l'islam : "Vous c'est différent, vous n'êtes pas arabes"
Description
Le Président de la République a profité de son voyage dans le Département d'Outre-Mer pour assurer qu'il savait distinguer les bons musulmans et les mauvais musulmans...
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Avatar

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives...