Fraudes électorales : Cuba, le Venezuela et l’Iran promettent des sanctions contre les États-Unis

L’élection présidentielle américaine a livré son verdict : Joe Biden est le 46ème Président des États-Unis. Mais les Républicains ont du mal à avaler la pilule. D’après eux, les Démocrates se sont montrés coupables de fraudes massives (bourrage des urnes, dissimulation de bulletins de vote). D’ailleurs, Donald Trump ne croit tellement pas à sa défaite qu’il a passé la journée à jouer au golf, comme si de rien n’était.

L'élection de Joe Biden pourrait être entachée de fraudes électorales

Si les fraudes sont avérées, les États-Unis pourraient se voir sanctionner par un embargo

Les Présidents Cubain, Vénézuelien, Bolivien, Iranien et Afghan ont d’ores et déjà annoncé qu’ils feront preuve de la plus grande fermeté. “Les Américains ont fait tellement d’efforts pour nous amener la démocratie, qu’on ne les laissera pas galvauder ce si beau régime politique” a affirmé Kaboul. À La Paz, Luis Arce, le successeur d’Evo Morales arrivé au pouvoir après que son mouvement ait été chassé du pouvoir par la CIA, jure qu’il ne laissera pas Washington faire un nouveau coup d’état, où que ce soit dans le monde.

À Caracas, si Juan Guaido s’est empressé de féliciter Joe Biden, Nicolas Maduro a promis d’envoyer des bateaux dans le Golfe du Mexique pour bloquer les exportations de pétrole américaines (dont les USA sont devenus les premiers producteurs mondiaux) tant qu’il n’aura pas la preuve que tout est “réglo” dans leur élection. L’Iran, allié diplomatique du Venezuela, s’est dit prêt à les aider, de toutes les manières possibles.

Alpha Condé, Alassane Ouattara et Viktor Loukachenko auraient pu donner des conseils à Biden pour truquer des élections

Cette élection américaine ne sera qu’un énorme gâchis. Car, sur le plan international, on ne compte plus les pays qui se sont dit vexés de n’avoir pas été consultés par le camp Démocrate pour truquer des élections sans se faire prendre. “Lorsqu’on veut assassiner des civils par drones, on appelle les Américains. On leur demande des conseils parce qu’on sait que ce sont eux les experts en la matière. Ils auraient pu faire pareil” a déclaré Alpha Condé, le Président Guinéen récemment réélu.

Le Président Biélorusse ainsi que son homologue du Kremlin se sont également montrés surpris de ne pas avoir été consultés. “Je pensais pourtant avoir réussi à nouer de bonnes relations avec les États-Unis. Je suis déçu” a affirmé Valdimir Poutine. En tout cas, avec la supposée défaite de Donald Trump, il y en a un qui a du souci à se faire.

Résumé
Cuba, le Venezuela et l'Iran promettent des sanctions contre les États-Unis en cas de fraudes électorales
Titre de l'article
Cuba, le Venezuela et l'Iran promettent des sanctions contre les États-Unis en cas de fraudes électorales
Description
Si Donald Trump dit vrai (et que l'élection de Joe Biden est dûe à des bourrages d'urnes), alors les États-Unis pourraient se voir sanctionner.
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Sébastien Mayoux

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives... Il est également l'auteur de plusieurs thrillers : un roman d'espionnage et un roman policier. Découvrez-les ici.