À cause de la pollution plastique des océans, l’OMS interdit les poissons d’avril cette année

À cause de la pollution plastique des océans, l’OMS interdit les poissons d’avril cette année
5 (100%) 1 vote

C’est un nouvel effet de la pollution de l’Homme sur son environnement. En raison de l’énorme quantité de plastique qui peuple les océans (qui forme même un septième continent, dans lequel s’était perdu, notamment, le célèbre pompon sur la Garonne), l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) interdit, cette année, l’usage des poissons d’avril.

Plastique flottant dans la mer

Bisphénol, perturbateurs endocriniens, etc… : Les poissons d’avril représentent un risque sanitaire réel!

La pollution des mers au plastique n’est pas qu’un problème écologique : en plus de contaminer les zones vierges de l’Océan Pacifique ou Atlantique, il est ingéré par les animaux (poissons et mammifères marins) qui peuplent nos mers. Ainsi, des particules plastiques sont souvent retrouvées dans l’estomac des baleines, dauphins ou cachalots échoués, ou encore dans les poissons et crevettes que nous mangeons. Et c’est précisément cette raison qui a poussé l’OMS à interdire les poissons d’avril cette année.

En effet, non seulement le plastique est mal digéré lorsque nous le consommons (cela donnerait des flatulences très désagréables), mais il contient également certaines substances dangereuses pour les humains. Il est désormais prouvé scientifiquement que l’ingestion de particules plastiques pourraient être cancérogènes, ou sources de provocateurs endocriniens.

Mc Donald’s propose de lancer, à la place, le “nuggets d’avril”

On le sait, quand il s’agit de sauver la planète, les multinationales sont là, toujours prêtes à mettre la main à la patte. Après Nutella, dont on apprenait récemment son implication contre les ravages de l’huile de palme sur les orangs-outans, c’est désormais Mc Donald’s qui se dit prêt à s’engager. Puisque le poisson d’avril n’est pas bon pour la santé, la chaîne de fast food a proposé de le remplacer par le “nuggets d’avril”. Après analyse, ces croquettes de poulet contiendraient effectivement moins de plastique que les poissons, et seraient donc moins dangereuses pour la santé des consommateurs.

La bonne nouvelle avec l’interdiction des poissons d’avril (oui, il y en une!), c’est que cela vous donnera l’occasion de découvrir les informations qui se sont passées un 1er avril, et que vous avez (sans doute) manquées à cause de cette tradition.

Résumé
À cause de la pollution plastique des océans, l'OMS interdit les poissons d'avril cette année
Titre de l'article
À cause de la pollution plastique des océans, l'OMS interdit les poissons d'avril cette année
Description
L'OMS juge que la quantité astronomique de particules plastiques retrouvées dans les poissons et les crustacés comporte des risques sanitaires sérieux pour l'Homme, et les poissons d'avril seront donc interdits cette année.
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Avatar

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives...