Confinement : Les lumignons auront droit à une dérogation pour la Fête des Lumières

Comme tous les 8 Décembre, Lyon s’apprête à célébrer la Fête des Lumières. Comme le veut la tradition, les Lyonnais vont poser des lampions sur leurs fenêtres pour rendre hommage à la Vierge, qui a épargné la ville de la peste au Moyen-Âge. Et ces illuminations auront bien lieu en cette année si particulière, et cela malgré la situation sanitaire et le confinement.

Lumignons posés sur les fenêtres la nuit du 8 Décembre à Lyon

Les lampions devront porter leur masque et respecter la distanciation sociale

Ce n’est pas parce que c’est la Fête des Lumières qu’on peut oublier les gestes barrières. La Préfecture de police, qui est à l’origine de l’assouplissement du confinement pour les lumignons, tient à le rappeler. Ils auront le droit à une dérogation mais sous conditions. Ils pourront rester dehors de 18 à 22 heures mais devront se laver les mains, porter un masque et rester à bonne distance les uns des autres (au moins 1 mètre 50).

Mais peu importe ce qu’il en coutera de mettre les lampions sur sa fenêtre, les Lyonnais sont heureux de pouvoir célébrer leur Fête des Lumières. Car la situation sanitaire a déjà privé les gones et les fenottes (hommes et femmes en parler lyonnais, le patois local) de la traditionnelle fête du lancement du Beaujolais Nouveau qui, d’ordinaire, se tient tous les troisième Jeudis du mois de Novembre à Villefranche-sur-Saône.

“Est-ce qu’on peut les balancer contre la Préfecture?” demandent certains Lyonnais

Si tous les Rhodaniens se réjouissent que les Illuminations du 8 Décembre soient permises, certains ont toujours en travers de la gorge certaines décisions prises contre le Covid-19, qu’ils jugent liberticides. Outre la fermeture des bouchons lyonnais (restaurants traditionnels de la Capitale de la gastronomie, où on y sert des quenelles – pas celles de Dieudonné -, des andouillettes, du saucisson chaud ou encore du boudin), les habitants de la Métropole de Lyon ne comprennent pas qu’on les oblige à porter le masque dans la rue. Par vengeance, certains pyromanes amateurs se verraient bien profiter de la Fête des Lumières pour balancer des lampions incandescents contre la Prefecture et l’Hôtel de Ville.

On espère pour eux que les réfractaires seront aussi sages que les manifestants contre la Loi Sécurité Globale qui s’est tenue ce week-end et qu’ils ne filmeront pas la police en cas d’échauffourrés avec les CRS. En tout cas, il y en a un qui mettra surement des lumignons sur sa fenêtre mardi : l’ancien gardien de but de l’OL Anthony Cattin.

Résumé
Confinement : Les lumignons auront droit à une dérogation pour la Fête des Lumières
Titre de l'article
Confinement : Les lumignons auront droit à une dérogation pour la Fête des Lumières
Description
À Lyon, les lampions pourront rester sur les fenêtres de 18 à 22 heures pour le 8 Décembre. Mais pas à n'importe quelle condition. Découvrez tout!
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Sébastien Mayoux

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives... Il est également l'auteur de plusieurs thrillers : un roman d'espionnage et un roman policier. Découvrez-les ici.