Tensions Turquie-Grèce en Méditerranée : les Grecs revendiquent la paternité du kebab

Cela fait déjà des semaines que les Turcs et les Grecs se disputent la partie orientale de la Méditerranée et revendiquent chacun des eaux territoriales appartenant aux autres. Mais l’affrontement pourrait devenir diplomatique, voire militaire après que la Grèce ait “franchi la ligne rouge” (selon Recep Tayyip Edrogan).

Döner Kebab avec salade, tomates, oignons et sauce Samourai

“Le Kebab, c’est nous! Et les Parisiens le savent bien”

Ce sont ces mots, prononcés par le Premier Ministre grec qui ont mis le feu au poudre. Kyriakos Mitsotakis s’appuie notamment sur les habitants de la région parisienne pour qui les kebabs sont en réalité des “grecs”. Le chef du gouvernement de la Grèce a loué l’intelligence des Français, pays des Lumières et des Droits de l’Homme, pour justifier sa prise de position. “S’ils appellent ça un grec, c’est que c’est à nous. La clairvoyance des Parisiens vaut toutes les théories complotistes d’Historiens, selon lesquelles le kebab serait né en Turquie” a-t-il ajouté.

Son homologue turc lui, n’a pas apprécié la tentative d’appropriation du plat le plus célèbre de son pays par son voisin. “Quiconque a déjà gouté leur fromage sait qu’ils sont incapables de faire quoique ce soit qui ait du goût” affirme Erdogan, fustigeant ainsi la fêta, avant de tempérer : “Quoique, c’est vrai qu’avec 10 millions de moutons (la population grecque) suivant aveuglément les règles de Bruxelles, la Grèce pourrait faire de la très bonne viande ovine”. Le Président de la Turquie envoie ici une petite pique à l’UE.

Le nouveau Premier Ministre libanais n’hésite pas à s’en mêler

Tout juste nommé à la tête du nouveau gouvernement du Liban, le diplomate Moustapha Adib n’a pas hésité à se jeter corps et âme dans l’arène de la politique internationale pour défendre son pays. Pour lui, le kebab n’est ni grec, ni turc, mais libanais. “Déjà que les Israéliens nous ont volé la paternité de l’houmous, nous ne nous laisserons pas perdre celle du kebab” argue-t-il.

Le nouveau Premier Ministre du Pays des Cèdres a d’ailleurs appelé la France à défendre son ancienne colonie. “Si Emmanuel Macron veut vraiment nous aider, plutôt que de nous donner des conseils sur la manière de gérer le pays, peut-être qu’il pourrait simplement demander aux habitants de sa capitale d’appeler un kebab un libanais plutôt qu’un grec”. Décidément, la gastronomie n’a pas fini de s’inviter à la table des relations internationales…

En tout cas, si, comme nous, toute cette affaire vous laisse sur votre faim parce que vous ne savez toujours pas qui a inventé le kebab, soyez rassuré ! On a fait notre petite recherche et le döner kebab, cette brochette de viande grillée cuite verticalement, serait (nous employons le conditionnel car nous ne voulons pas nous fâcher avec nos lecteurs grecs ou libanais) l’invention d’un… allemand (d’origine turque certes) : Kadir Nurman. Une information à déguster avec frites, salade, tomates et oignons. 😉

Résumé
Titre de l'article
Tensions Turquie-Grèce en Mediterranée : les Grecs revendiquent la paternité du Kebab
Description
La situation est de plus en tendue entre Ankara et Athènes. Découvrez la dernière provocation de la Grèce pour provoquer la Turquie!
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Sébastien Mayoux

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives... Il est également l'auteur de plusieurs thrillers : un roman d'espionnage et un roman policier. Découvrez-les ici.