Pour faciliter le BREXIT, tous les pays membres quittent l’UE et laissent l’Angleterre seule (qui finalement reste)

Voté en 2016, le BREXIT (à ne pas confondre avec le FREXIT) est une saga interminable. Plus de trois ans après la décision des britanniques de quitter l’Union Européenne, le Royaume-Uni est encore en pourparler afin d’entériner les modalités de leur départ de l’Union. Une situation qui a fait perdre patience aux autres pays membres, qui ont décidé de simplifier la tache à Boris Johnson, le premier ministre britannique.

Drapeau de l'Union Européenne avec "Brexit" écrit dessus

Les 27 États quittent l’UE pour former la CEI (Communauté Européenne Indépendante)

“Puisque les Anglais ne veulent plus faire partie de la même union douanière et économique que nous, alors on a résolu ce problème” a affirmé Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission Européenne. Les 27 autres États de l’Union Européenne ont quitté cette dernière afin de reformer une autre Union, la Communauté Européenne Indépendante. Rien à voir avec la CEI (Communauté des États Indépendants) créée par les anciennes républiques soviétiques à la chute de l’URSS.

Désormais, l’espace Schengen commence dans les highlands d’Ecosse et s’arrête à Londres. La principale conséquence est que les traités européens, desquels les britanniques voulaient retrouver leur indépendance, sont désormais réduits aux quatre seuls pays du Royaume-Uni : Angleterre, Pays de Galles, Irlande du Nord et Écosse.

De fait, la monnaie unique de l’Union Européenne devient donc la livre sterling

L’union douanière et monétaire de l’UE deviennent donc exclusivement limitées à la Grande-Bretagne (car elle en est désormais le seul membre). La monnaie unique de l’Union Européenne n’est donc plus l’Euro (qui devient celle de la CEI et de son nouveau marché commun) mais la Livre sterling. À noter que cela ne change strictement rien pour les anglais qui, de toute façon, n’utilisaient pas l’Euro…

François Asselineau s’est félicité de la décision des pays européens et souhaite maintenant organiser un référendum pour demander si les français veulent réintégrer l’ancienne Union Européenne (et donc quitter la nouvelle Communauté Européenne Indépendante). À contrario, chez les écossais, on souhaite faire le chemin inverse et quitter l’UE pour rejoindre la CEI (et demander au passage son indépendance du Royaume-Uni).

Saviez-vous que l’auteur de cet article a également écrit un roman d’espionnage ?

Al Baas : L’ennemi de l’intérieur est un polar haletant qui emmène le lecteur aux quatre coins du monde dans les pas d’un agent de la DGSE. Au menu : suspense, voyage, rebondissements et évasion.

Découvrez-le maintenant !

Résumé
Pour faciliter le BREXIT, tous les pays membres quittent l'UE et laissent l'Angleterre seule, qui finalement reste
Titre de l'article
Pour faciliter le BREXIT, tous les pays membres quittent l'UE et laissent l'Angleterre seule, qui finalement reste
Description
Devant l'enlisement des britanniques et de l'Union Européenne à trouver un accord sur le BREXIT, les 27 états membres de l'UE ont trouvé comment résoudre le problème rapidement et efficacement.
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Avatar

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives...