L’UPR de François Asselineau est désormais la première secte de France

L’UPR de François Asselineau est désormais la première secte de France
5 (100%) 2 vote[s]

D’après certains spécialistes, le candidat du FREXIT, François Asselineau, qui se targue d’avoir rassemblé plus de 35 000 adhérents au sein de l’Union Populaire Républicaine serait en fait à la tête d’un mouvement sectaire. En effet, en raison du manque de recul et d’esprit critique de ses adhérents, il serait plus juste de qualifier l’UPR de première secte de France plutôt que de premier parti de France.

Francois Asselineau, maître gourou de l'UPR
Conférence de François Asselineau, au centre social Renée Lods, à Audincourt, ayant pour sujet « Mais qu’arrive t-il au Doubs et à la France » : François Asselineau.

“On ne rentre pas à l’UPR pour être de bonne foi ou se forger sa propre opinion”

Ce sont les propres mots d’un membre du mouvement que nous avons rencontré à un meeting. Selon Régis Le (c’est son nom), il n’y a aucune raison de mettre en doute la parole du gourou, ou de vérifier si ses arguments sont fondés et véridiques : “Est-ce que vous remettez en cause la virginité de Marie, vous? Ou encore le fait que Jésus ait marché sur l’eau? Non! Et ben nous, c’est pareil. François Asselineau a raison, on ne sait pas trop pourquoi, mais il a raison…” nous a-t-il déclaré.

Pourtant, on a essayé de la pousser dans ces retranchements le Régis. On lui a demandé s’il avait lu les articles de la Constitution ou des traités européens que François Asselineau ne cesse de citer lors des débats ou de ses interventions publiques. Et la réponse est sans appel : “Ben non, si je voulais lire et me renseigner sur le sujet, j’aurais rejoint un autre parti. Mais là, j’ai pas besoin de me forger ma propre opinion, juste écouter ce que nous dit de faire François Asselineau”.

Asselineau a réussi là où Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon ont échoué

Fonder une secte, où tous les membres écoutent et soumettent sans rien dire, est un peu le rêve de tout leader politique. C’est d’ailleurs ce qu’avaient réussi à faire Emmanuel Macron, avec En Marche, et Jean-Luc Mélenchon, avec la France Insoumise… enfin presque. À la différence de François Asselineau, eux n’ont pas réussi à réunir autant de monde et leur mouvement était loin de culminer autant de membres que l’UPR (plus de 35 000).

L’énorme travail du chef de l‘Union Populaire République depuis 2007 (date à laquelle ce parti a été créé) a d’ailleurs été salué par de nombreuses personnalités reconnues. Dans le milieu sectaire, Rael, le chef du mouvement raelien, ou encore Maitre Gims, le gourou de la musique française se sont montrés très admiratifs. Même l’Etat Islamique, véritable expert en matière d’embrigadement et de lavage de cerveau, s’est dit impressionné par ce qu’avait réussi à faire Asselineau

Résumé
L'UPR de François Asselineau est désormais la première secte de France
Titre de l'article
L'UPR de François Asselineau est désormais la première secte de France
Description
En raison du manque de recul et d'esprit critique de ses adhérents, l'UPR, fort de ses 35 000 membres, serait la première secte de France.
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Avatar

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives...