Crise migratoire : La Méditerranée accorde l’asile à 2 000 nouveaux réfugiés

Alors que l’Union Européenne peine à contenir les vagues migratoires venues d’Afrique (Érythrée, Libye, Soudan) ou du Moyen-Orient (Syrie, Afghanistan) et qu’elle n’a d’autres choix que d’entasser ces hordes de migrants dans la camp de la Moria, sur l’île grecque de Lesbos (au large de la Turquie), son principal allié dans cette lutte contre l’immigration vient de lui planter un couteau dans le dos en accordant l’asile à 2 000 réfugiés.

Sauvetage de migrants en pleine mer Méditerranée

L’Italie et la Grèce dénoncent une provocation et somment Bruxelles d’intervenir

Rome et Athènes sont, depuis des années, en première ligne dans la lutte contre les flux migratoires. L’Union Européenne étant dans l’incapacité de sécuriser les milliers de kilomètres de son littoral méditerranéen, la surveillance des frontières maritimes est à la charge de l’Italie et de la Grèce, les deux états membres qui comptabilisent le plus de côtes. Et pour eux, la décision de la Méditerranée est scandaleuse.

“Depuis des années, on est déjà submergé par des vagues de migrants. Jusqu’à maintenant, on tenait bon, difficilement, on essayait de ne nous noyer. Mais si la Méditerranée s’y met, on va boire la tasse” s’insurge Giuseppe Conte, le Premier Ministre italien. Son homologue grec, qui a déjà fort à faire la Turquie, n’a pas le temps de gérer un nouveau conflit avec un autre de ses voisins. “Il faut que l’UE s’en mêle. Et si cela ne suffit pas, on demandera aux casques bleus d’intervenir”.

Certains y voient la main du “grand remplacement”

La Mer Méditerranée, au nom des concepts vagues et désuets d’humanité et de solidarité, accepte d’accueillir les miséreux et les nécessiteux des pays voisins. Si cela pourrait être louable, cela lui vaut cependant de vives critiques. Pour beaucoup, cet immigrationnisme serait le signe que la Méditerranée ait sombré dans une dangereuse dérive gauchiste. Surtout, d’autres y voient un complot de puissances étrangères, qui tireraient les ficelles dans l’ombre.

Pour Eric Zemmour, “Erdogan et Bachar El-Assad sont dérrière tout ça. Ils ont scellé un accord secret avec la Méditerranée pour assiéger l’Europe et la tuer à petits feux en la laissant se faire envahir pas des islamistes”. Adepte de la théorie du grand remplacement, l’écrivain français a ajouté que si l’eau de la Méditerranée était de plus en plus verte, ce n’était pas à cause des algues ou du réchauffement climatique, mais à cause du “vert de l’islam“.

Résumé
Crise migratoire : La Méditerranée accorde l'asile à 2 000 nouveaux réfugiés
Titre de l'article
Crise migratoire : La Méditerranée accorde l'asile à 2 000 nouveaux réfugiés
Description
Découvrez l'ultime provocation de la mer Méditerranée qui, une nouvelle fois, fait tout pour déstabiliser l'Union Européenne!
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Sébastien Mayoux

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives... Il est également l'auteur de plusieurs thrillers : un roman d'espionnage et un roman policier. Découvrez-les ici.