Algérie : Bouteflika n’était pas en Suisse pour raisons de santé mais pour faire réviser son fauteuil roulant

Nouveau rebondissement dans le feuilleton de l’élection présidentielle en Algérie! Selon les rumeurs, le Président sortant Abdelaziz Bouteflika, 82 ans, n’était pas en Suisse afin de faire un bilan de santé au CHU de Genève, comme annoncé depuis plus de 10 jours. En effet, s’il est bien actuellement dans la cité genevoise, il y serait pour une toute autre raison.

Abddelaziz Bouteflika, le président d'Algérie, dans son fauteuil roulant
Abdelaziz Bouteflika et son célèbre fauteuil roulant / AFP

En mauvais état, son fauteuil roulant ne lui permettait pas d’aller jusqu’à un 5ème mandat

D’après le très sérieux journal Auto-Moto, spécialisé dans les engins roulants, le président algérien serait en Suisse pour effectuer la révision et la maintenance de son célèbre fauteuil roulant. Celui-ci est en effet essentiel pour Abdelaziz Bouteflika, très affaibli depuis qu’il a fait un AVC en 2013, et qui ne peut se déplacer sans. Son fauteuil avait besoin d’un petit coup de neuf pour emmener le président Algérien à un 5ème mandat.

Mais selon un technicien du fabricant, SKS-Rehab, l’outil était en si piteux état que le constructeur s’est trouvé incapable de le réparer en seulement quelques jours et a demandé davantage de temps. C’est la raison pour laquelle Alger a décidé de reporter l’élection présidentielle à l’année prochaine. “Nous voulons être sûr qu’Abdelaziz Bouteflika ne soit pas désavantagé par rapport aux autres candidats à cause d’un détail aussi futile qu’un fauteuil roulant qui ne fonctionne pas” a déclaré Ahmed Gaïd Salah, le chef de l’Etat major Algérien.

Gérard Collomb, le maire de Lyon, serait également intéressé par le même modèle

La façon dont Abdelaziz Bouteflika gère encore son pays d’une main de maître à 82 ans, fait des envieux chez les politiques du monde entier. En France, l’ancien ministre de l’Intérieur, et actuel maire de Lyon, Gérard Collomb s’est en effet montré très intéressé par ce genre de fauteuil roulant tout équipé. “Je commence à vieillir moi aussi, et je compte bien continuer à gérer la ville de Lyon encore longtemps, comme Bouteflika le fait avec l’Algérie”, nous a-t-il déclaré. “J’ai en ligne de mire un modèle tout équipé, avec moteur diesel (après tout, on sait désormais que la pollution aux particules fines c’est un peu comme la météo, c’est une arnaque) et WC incorporés”.

Pendant ce temps-là, en Algérie, le report des élections présidentielles a été annoncé, mais il n’est pas certain que la perspective de voir leur président dans un fauteuil roulant flambant neuf suffira à désamorcer la grogne sociale qui sévit depuis l’annonce de la candidature de Bouteflika a un 5ème mandat.


Cet article vous a plu ?

Saviez-vous que son auteur a également écrit un roman d’espionnage Al Baas : L’ennemi de l’intérieur ?

Le Connard Enchaîné est entièrement gratuit. Plutôt que d’utiliser vos données de navigation pour vendre de la pub, on vous propose simplement de découvrir ce livre en recevant gratuitement le 1er chapitre par email!

Résumé
Algérie : Bouteflika n'était pas en Suisse pour raisons de santé mais pour faire réviser son fauteuil roulant
Titre de l'article
Algérie : Bouteflika n'était pas en Suisse pour raisons de santé mais pour faire réviser son fauteuil roulant
Description
D'après les dernières informations, le Président Algérien Abdelaziz Bouteflika ne serait pas allé en Suisse pour faire un bilan de santé au CHU de Genève, mais pour une toute autre raison.
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Tarik Rouwassi

Tarik est un grand spécialiste de la politique internationale, de l'Amérique du Nord et du club de football de Manchester United (personne n'est parfait). Découvrez ses articles!