Délégation de Service Public : Atos et Eiffage gagnent un appel d’offre avec une simple feuille blanche

Alors que le vent de privatisations qui souffle sur la France (et plus largement sur toute l’Europe) va jusqu’à démanteler tous les plus beaux bijoux de famille de l’Hexagone, les missions de services publics sont confiées à des entreprises privées, dans le cadre de partenariats public-privé ou de DSP (Délégations de Service Public). Celles-ci n’osent pas à sacrifier de leur temps par patriotisme, juste pour servir leur pays.

Feuille blanche

L’État a lancé un appel d’offre pour la gestion des portes de toilettes du Ministère de la Défense

Parmi les Ministères, celui qui se fait sans doute le plus découpé est celui de la Défense et des Armées. Après les données sensibles de la DGSE, c’est désormais le système de fermeture des portes de toilettes (verrouillage et affichage d’une petite lumière rouge lorsque le WC est occupé) que l’Etat a souhaité ouvrir à la concurrence. Et la complexité et la technicité du projet ont nécessité l’intervention non pas d’une, mais de deux entreprises.

Eiffage est bien connu pour ses activités de Travaux Publics, mais aussi pour sa gestion des autoroutes (dont ils se partagent l’exploitation avec son “concurrent” Vinci). Dans ce projet, le groupe apportera son expertise dans la coordination de projets complexes et sera épaulé par Atos, spécialisé dans l’informatique et le numérique.

Pour le Conseil Constitutionnel, cet appel d’offre est valable et il n’y a eu ni corruption, ni conflits d’intérêts

L’organe composé des anciens présidents de la République et d’autres hommes politiques réputés pour être incorruptibles se sont penchés sur cet appel d’offre et, pour eux, tout est réglementaire. Le fait que le contrat ait été attribué alors que la soumission d’Eiffage – Atos était vide (littéralement, elle ne comportait qu’une feuille blanche) n’est pas un suspicieux car, de toute façon, elle restait la meilleure (en réalité, elle était la seule). Et le fait que l’entreprise Atos ait été dirigé par le nouveau commissaire européen Thierry Breton n’y est pour rien dans cette attribution. Que cette même entreprise ait déjà épinglé pour sa gestion de l’argent public dans le documentaire Radars, la machine à cash non plus.

D’ailleurs, Laurent Fabius, le Président de ce Conseil Constitutionnel, rappelle qu’aucun journaliste d’investigation ou lanceurs d’alertes n’ont mis en doute les conditions d’attribution de ce marché. “Vous pouvez aller voir dans Crépuscule (le livre de Juan Branco qui “balancent” plusieurs conflits d’intérêts) et vous verrez qu’il n’est jamais question ni d’Eiffage, ni d’Atos. Tous ceux qui prétendent le contraire, ne sont que des complotistes qui propagent des fakes news”. Et l’on sait bien que les fakes news, c’est bien ce qui met en péril la République, bien plus que la corruption ou la mauvaise attribution de marchés publics. Alors chut…

Résumé
Délégation de Service Public : Atos et Eiffage gagnent un appel d'offre avec une simple feuille blanche
Titre de l'article
Délégation de Service Public : Atos et Eiffage gagnent un appel d'offre avec une simple feuille blanche
Description
Mais tout est légal. Le Conseil Constitutionnel veille au grain pour combattre la corruption et la mauvaise utilisation des deniers publics!
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Sébastien Mayoux

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives... Il est également l'auteur de plusieurs thrillers : un roman d'espionnage et un roman policier. Découvrez-les ici.