Crise sanitaire dans le Grand Est : “Tout ceci ne serait jamais arrivé si on était restés allemands”

Le Président de la Région Grand Est ne décolère pas. Alors que Mulhouse est l’un des épicentres de la propagation du coronavirus en France, l’État n’a pas d’autres solutions que d’envoyer des militaires pour monter un hôpital de campagne pour combler le manque de lits en réanimation. Une situation qu’il juge insuffisante, au regard de sous-financement dont souffre les services publics dans sa région.

Lit dans un service de réanimation

“L’Allemagne finance son système de santé avec de l’argent, la France le fait avec des applaudissements”

Pour lui, le sous-financement des hôpitaux de sa région est un mal bien français. Paris a toujours rechigné à investir dans ce qu’il appelle la province. Surtout que, d’après lui, les alsaciens et les lorrains sont encore considérés comme des citoyens de seconde zone, du fait de leur rattachement assez tardif à la France (en 1945).

“Quand on voit ce que font l’Allemagne et le Luxembourg, où les hopitaux sont modernes et bien équipés, on se dit qu’on fait vraiment partie du mauvais pays. C’est sûr, on ne peut s’empêcher de penser qu’Angela Merkel aurait su mieux nous protéger qu’Emmanuel Macron. En plus, au-delà des dépenses publiques dans la santé, ils sont moins touchés par le Covid-19 là-bas alors…”.

“On ne voudrait pas réécrire l’Histoire mais… en fait si, on aimerait bien”

Mais le président du Grand Est ne s’arrête pas là. “On pense vraiment à demander à être rattaché à l’Allemagne, a-t-il rajouté. Je vais aller à Strasbourg demain pour déposer une demande au Parlement européen dans ce sens”. D’autres régions avaient déjà essayé de faire sécession il y a quelques mois, se sentant déconsidérés par la France. Peut-être que l’Alsace et la Lorraine auront plus de chances…

Certains maires de la France périphérique (voire rurale), celle des déserts médicaux et des gilets jaunes, ont d’ores et déjà dit qu’ils comprenaient et partageaient le désarroi de la région Grand Est. C’est notamment le cas des villages de Saint-Affrique, dans l’Aveyron, et du Cloud, dans la Creuse.

Résumé
Crise sanitaire dans le Grand Est : "Tout ceci ne serait jamais arrivé si on était restés allemands"
Titre de l'article
Crise sanitaire dans le Grand Est : "Tout ceci ne serait jamais arrivé si on était restés allemands"
Description
Le président de la région Grand Est se sent démuni face au coronavirus. Il s'est exprimé dans nos colonnes. Découvrez son coup de gueule!
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Avatar

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives... Il est également l'auteur d'un roman d'espionnage : Al Baas : L'ennemi de l'intérieur.