Alexandre Benalla serait un espion envoyé par la Syrie pour venger les réfugiés

La DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) vient de faire une révélation surprenante sur ce qu’on appelle déjà l’Affaire Benalla, du nom de de proche d’Emmanuel Macron, qui aurait frappé des manifestants pendant la manifestation du 1er Mai.

Ces services de renseignements viennent de déclarer être en possession de nouveaux éléments sur cette enquête, qui permettraient d’affirmer sans le moindre doute possible qu’Alexandre Benalla travaillerait en réalité pour les services secrets syriens.

Alexandre Benalla : un espion syrien envoyé en France pour venger les réfugiés ?

Il aurait été envoyé en France pour venger le sort des réfugiés syriens

C’est en tout cas ce qu’affirme la DGSE. Dans un communiqué de presse, cette dernière affirme avoir des preuves tangibles qu’Alexandre Benalla ne serait qu’un pion envoyé par le régime de Bachar El-Assad, pour déstabiliser le pays. Mais si les services secrets syriens s’attaquent ainsi à la France, ce n’est pas par haine ou représailles des bombardements qu’opèrent l’Armée Française, membre de la coalition internationale, en Syrie. Non, cela serait une punition pour le traitement indigne que réserve l’Hexagone aux réfugiés syriens, entassés dans des camps de fortune à Calais (et qu’un récent documentaire réalisé par Yann Moix a montré qu’ils étaient gazés et violentés par les autorités françaises).

Rapidement, cette découverte a été accueilli avec beaucoup de véhémence de la part de certains hommes et femmes politiques de l’opposition. Mais, étonnamment, ce n’est pas forcément le fait qu’une puissance étrangère, qui plus est contre laquelle la France est en guerre, ait réussi à placer l’un de ses espions dans l’entourage proche du Président de la République Française qui semble choquer l’opinion publique et politique. Contre toute attente, les critiques se focalisent plutôt autour de “ces hordes de migrants” qu’on accuse, une fois de plus, de déstabiliser le pays. Laurent Wauquiez, qui avait déjà tiré la sonnette d’alarme cet hiver sur cet afflux de migrants, a récidivé, invectivant le gouvernement à prendre les mesures nécessaires : “J’ai entendu dire que la France allait acheminer en Syrie de l’aide humanitaire. Alors, pourquoi, ne pas renvoyer aussi tous ces migrants, et Alexandre Benalla ? On devrait pouvoir les caler entre deux sacs de riz dans l’avion”.

Sa garde-à-vue l’empêchant de se rendre à son mariage, Manuel Valls épouse finalement sa compagne.

Dans le même communiqué, la DGSE nous apprend une autre anecdote croustillante. Samedi, Alexandre Benalla aurait dû se marier, mais sa garde-à-vue l’a empêché de se rendre à la mairie d’Issy-les-Moulineaux, où devait avoir lieu la cérémonie. Mais, cela n’a pas été perdu pour tout le monde, puisque Manuel Valls, que l’on sait prêt à tout pour faire parler de lui, s’est rendu sur place, à l’heure prévue, et s’est proposé de remplacer Benalla pour la cérémonie. Gênée, et grande fan de l’ancien Premier Ministre, la future mariée n’a pas osé dire non, et a donc finalement épousé Manuel Valls.

Dorénavant, en plus d’être dans la tourmente judiciaire et médiatique, Alexandre Benalla se retrouve donc également à partager la femme de sa vie avec Manuel Valls. L’Elysée a d’ailleurs, en apprenant la nouvelle, encourager la justice à faire preuve de clémence dans le traitement des violences commises par Benalla sur les manifestants, prétextant que l’arrivée inopportune de l’ancien Premier Ministre dans sa vie conjugale soit déjà une assez grosse punition.

Résumé
Alexandre Benalla serait un espion envoyé par la Syrie pour venger les réfugiés
Titre de l'article
Alexandre Benalla serait un espion envoyé par la Syrie pour venger les réfugiés
Description
La DGSE vient de dévoiler qu'Alexandre Benalla travaillerait en fait pour les services secrets syriens, et aurait pour mission de venger le sort des réfugiés, maltraités par les forces de l'ordre françaises.
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Passionné par la politique, et la géopolitique, il est aussi un auteur notoire sur le web. Travaillant dans le marketing numérique depuis de nombreuses années, il a été contributeur sur plusieurs blogs. Depuis quelques mois, il est même l'auteur d'un roman "Al Baas : L'ennemi de l'intérieur".