Pour mettre fin aux bavures policières, Paris est placée en “zone Gendarmerie”

Gilets jaunes, réformes des retraites, soignants, pompiers, profs, Justice pour Adama… Depuis quelques temps, Paris est le lieu de nombreuses manifestations, qui se soldent très souvent par des débordements et des bavures policières. L’IGPN n’arrivant plus à faire face, elle a demandé au Ministère de l’Intérieur de placer la Capitale en “zone Gendarmerie”, afin que les missions de maintien de l’ordre soient orchestrées par la Gendarmerie Nationale plutôt que par la Police. Ce que Christophe Castaner a immédiatement accepté.

Louis de Funès et Jean Lefebvre, deux des gendarmes les plus célèbres de France

La Préfecture de Police de Paris déplacée à Melun

Si vous habitez à Paris, Lyon ou Marseille, vous vous êtes déjà sans doute rendus comptes qu’en provinces, les képis sont légions. C’est parce qu’en France, la Gendarmerie fait office de Police dans les communes de moins de 20 000 habitants. Autrement dit : près de 95% du territoire national est placée en “zone Gendarmerie”. Et dans celles-ci, on note presque aucune plainte pour violences policières. Si l’IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale) croule sous les enquêtes, son homologue de la Gendarmerie (l’IGGN), elle, se tourne les pouces.

C’est cela qui a poussé le Ministère de l’Intérieur a placer Paris et sa petite couronne en “zone Gendarmerie”. Le Grand Paris concentrant en effet l’essentiel des bavures policières, l’administration espère bien que cela permettra à l’IGPN de respirer un peu. La Préfecture de Police ainsi que le 36, quai des Orfèvres (qui accueille son État-major) vont également être déplacés en Seine-et-Marne, près de la ville de Melun (qui, elle, restera en “zone Police”).

Pour les gendarmes, l’affectation à Paris rapportera autant de points que les DOM-TOM

Christian Rodriguez (qui n’a aucun lien de parenté avec Jérôme), le directeur général de la Gendarmerie Nationale, a annoncé que Paris faisait déjà partie des affectations disponibles pour les gendarmes. D’ailleurs, pour motiver les troupes, elle rapportera autant de points de carrière et d’avancements qu’une affectation dans les DOM-TOM. “On veut attirer du monde. Paris est une belle ville, elle a des atouts à faire valoir, même si ses habitants, parfois, peuvent paraître un peu cons”, a-t-il déclaré.

D’ailleurs, puisqu’on parle de Gendarmerie, je vous conseille ce roman policier qui vous plongera dans le quotidien d’une Brigade de Recherches, une section de gendarmes qui fait office de police judiciaire en “zone Gendarmerie”. Sauf qu’ici, cela ne se passe en Ile-de-France…

Résumé
Pour mettre fin aux bavures policières, Paris est placée en "zone Gendarmerie"
Titre de l'article
Pour mettre fin aux bavures policières, Paris est placée en "zone Gendarmerie"
Description
Afin de réduire la pression sur les CRS et les policiers, l'IGPN et le Ministère de l'Intérieur ont décidé de placer le Grand Paris en "zone Gendarmerie".
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Avatar

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives... Il est également l'auteur d'un roman d'espionnage : Al Baas : L'ennemi de l'intérieur.