Science : “se faire chier” ne donne pas plus envie d’aller aux toilettes

C’est ce que viennent de rĂ©vĂ©ler un groupe de chercheurs de l’UniversitĂ© d’Ajaccio en Corse, (des experts très proches des mĂ©tĂ©orologues du GIEC) après plusieurs annĂ©es d’efforts. Dans un rapport de 887 pages (ils travaillent dessus depuis les annĂ©es 1980), ils en viennent Ă  la conclusion que l’expression “se faire chier” (ou simplement “faire chier“) n’a aucun fondement scientifique, et n’a rien Ă  voir avec un quelconque phĂ©nomène biologique qui se passerait dans le corps humain.

Panneau indiquant des toilettes publiques

L’ennui et le dĂ©sagrĂ©ment n’ont aucun effet laxatif

Depuis 1987, ils soumettent des volontaires Ă  des pĂ©riodes d’inactivitĂ© de plusieurs mois, afin de les plonger dans un profond ennui, et ainsi observer les effets biologiques sur leurs corps. D’après leurs observations, aucun des sujets n’a montrĂ© une propension Ă  aller aux toilettes plus qu’avant, ou un transit intestinal plus fluide. L’annĂ©e dernière, l’un des volontaires a bien subi un grave Ă©pisode de diarrhĂ©e qui a entraĂ®nĂ© son dĂ©cès, par dĂ©shydratation, mais les rĂ©sultats de son autopsie ont rĂ©vĂ©lĂ© que l’expĂ©rience n’Ă©tait aucunement la cause du dĂ©règlement intestinal du dĂ©funt, mais que ce dernier Ă©tait mort d’une allergie au lactose.

Serge Patullacci, le directeur de ce groupe de chercheurs, tient Ă  prĂ©ciser que “par rigueur scientifique, tous les volontaires que nous avons choisi ne sont ni corses, ni antillais, car on sait que ces personnes ont souvent une propension Ă  très bien s’acclimater de ne rien faire, et cela aurait donc pu fausser les rĂ©sultats.”

Une grande avancée pour la science, mais un recul pour la langue française

Si la communautĂ© scientifique a très bien accueilli cette dĂ©couverte, il n’en est pas de mĂŞme pour l’AcadĂ©mie Française, qui doit dĂ©sormais rĂ©pondre de l’existence sĂ©mantique de cette expression dans la langue française. EmbarrassĂ©e, celle-ci n’a d’ailleurs pas souhaitĂ© nous accorder un entretien, malgrĂ© nos nombreuses sollicitations et demandes d’interviews.

Nous avons tout de mĂŞme rĂ©ussi Ă  poser quelques questions Ă  Christophe MaĂ©, linguiste reconnu et spĂ©cialiste des “expressions qui n’ont aucun sens“. Ce dernier a notamment dĂ©clarĂ© qu’il Ă©tait très déçu par l’attitude des scientifiques qui, selon lui, devraient continuer Ă  “essayer de discrĂ©diter la religion plutĂ´t que de s’attaquer Ă  la sĂ©mantique de la langue de Molière.” 

En tout cas, les questions sur l’origine de l’expression “se faire chier” restent sans rĂ©ponses, et cela nous poussent Ă  nous questionner Ă©galement sur le bien-fondĂ© d’autres tournures de notre langue, comme par exemple “enculer les mouches” (excusez-nous notre grossièretĂ©). En effet, faut-il forcĂ©ment ĂŞtre perfectionniste pour arriver Ă  faire l’amour Ă  un insecte ? Il y a encore du chemin Ă  faire pour le savoir.

En tout cas, cette nouvelle devrait ravir le prĂ©sident BrĂ©silien Jair Bolsaonaro pour qu’il est important de faire caca un jour sur deux seulement pour sauver la planète”. En effet, son pays Ă©tant rongĂ© par le chĂ´mage, les brĂ©siliens ont Ă©normĂ©ment de temps libre et le fait que “se faire chier” n’est aucun effet laxatif est donc une bonne nouvelle pour l’environnement.


Saviez-vous que l’auteur de cet article a Ă©galement Ă©crit un roman d’espionnage ?

Al Baas : L’ennemi de l’intĂ©rieur est un polar haletant qui emmène le lecteur aux quatre coins du monde dans les pas d’un agent de la DGSE. Au menu : suspense, voyage, rebondissements et Ă©vasion.

DĂ©couvrez-le maintenant !

Résumé
Science : "se faire chier" ne donne pas plus envie d'aller aux toilettes
Titre de l'article
Science : "se faire chier" ne donne pas plus envie d'aller aux toilettes
Description
Des chercheurs de l'Université d'Ajaccio en Corse viennent de révéler que le fait de s'ennuyer n'avait aucun effet diurétique sur le corps humain et sur le transit intestinal.
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Avatar

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives...