Nouveau rapport du GIEC : “La surpopulation mondiale n’est pas une menace, Monsanto s’en occupe déjà”

Le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat, composé par des météorologues et autres scientifiques) vient de publier son dernier rapport dans lequel il appelle à une meilleure gestion des sols et des écosystèmes terrestres afin de garantir la sécurité alimentaire dans un futur impacté par le changement climatique et l’appauvrissement des terres agricoles. Et pour eux, même si l’heure est grave, il n’est pas question de sombrer pour autant dans une approche malthusienne du problème (doctrine qui défend une décroissance démographique de l’Humanité).

Le Giec vient de publier un nouveau rapport sur les terres agricoles et la sécurité alimentaire

Grâce aux nouveaux cancers de Monsanto, la population mondiale va s’auto-réguler toute seule, jusqu’à atteindre le seuil idéal.

Monsanto, le fabricant du très célèbre glyphosate et d’autres produits phytosanitaires, met sur le marché de nouveaux cancers et maladies tous les ans. Le géant de l’agroalimentaire contribue déjà à réduire l’espérance de vie dans de nombreux pays, et le nombre de décès imputables à cette entreprise ne va faire qu’augmenter dans les prochaines années. En effet, la multinationale souhaite s’implanter dans de nouveaux pays, afin de gagner des clients additionnels.

Le GIEC rappelle d’ailleurs que la “méthode Monsanto” a été adoubé par certains auteurs de fiction. En 2013 déjà, Dan Brown mettait en scène dans son best seller Inferno un scientifique, Bertrand Zobrist, qui mettait au point une arme bactériologique (un virus) pour sauver l’Humanité. L’écrivain avait affirmé s’être inspiré pour ce personnage de John E. Franz, le chimiste qui avait inventé le glyphosate dans les années 1970.

“Pour rendre tout cela possible, nous devons nous assurer de privilégier l’agriculture conventionnelle”

Mais pour que les efforts de Monsanto payent, encore faut-il que l’on utilise leurs produits. C’est pour cela que les experts scientifiques appellent les gouvernements à mettre sur pied un vaste de plan de promotion des pesticides, des herbicides et des engrais chimiques. D’après eux, interdire l’accès au salon de l’agriculture aux agriculteurs bio, ou subventionner l’industrie de la pomme (grande consommatrice de produits phytosanitaires) seraient un bon début.

Le groupe Bayer-Monsanto serait donc être un allié de taille pour l’Humanité et pourrait faire mentir les collapsologues qui pensent que tout peut s’effondrer. D’ailleurs, l’importance que revêt cette entreprise pour l’avenir de la Terre a été également salué par l’OMS.

Résumé
Nouveau rapport du GIEC : "La surpopulation mondiale n'est pas une menace, Monsanto s'en occupe déjà"
Titre de l'article
Nouveau rapport du GIEC : "La surpopulation mondiale n'est pas une menace, Monsanto s'en occupe déjà"
Description
Selon le GIEC, qui vient de publier un nouveau rapport, la surpopulation mondiale ne met pas en danger l'avenir de la planète, car Monsanto aura réglé le problème avant qu'il n'en devienne un.
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal
Avatar

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Il a créé ce site pour pouvoir enfin être drôle. En effet, dans la vraie vie, ses blagues n'ont jamais fait rire personne, malgré plusieurs tentatives...