L’ex-rugbyman Bastien Scalvoni devient porte-parole de “Ni Putes, Ni Soumises”

Alors que le monde du sport vient de découvrir avec effroi que les sportifs pouvaient eux aussi être violents et battre leurs femmes (le journal L’Équipe a publié le 26 mars une édition consacrée aux violences conjugales dans le sport), l’association féministe “Ni Putes, Ni Soumises” à décidé de marquer les esprits, en nommant l’ancien rugbyman Bastien Scalvoni, aussi célèbre pour ses exploits sur les terrains de rugby que pour son amour des prostituées, au sein de son bureau exécutif, comme porte-parole.

Manifestation de l'association féministe Ni Putes, Ni Soumises

Crédit Photo : © Sebastien Pirlet Source: Reuters

“Un grand amoureux des femmes puisqu’il voudrait toutes leur faire l’amour”

Ancienne star du ballon ovale retiré des terrains depuis 2014, le savoyard Bastien Scalvoni est sans doute aussi connu par le grand public pour ses frasques sexuelles que pour ses talents de rugbyman. A plusieurs reprises, il a fait la Une des journaux pour avoir eu des relations sexuelles tarifées avec des prostituées (dont l’une était même mineure à l’époque des faits). L’ancien sportif de haut niveau est d’ailleurs reconnu comme étant dépendant sexuel, une addiction qui touche plus de 6% de la population française (ainsi que d’autres personnalités du show-biz comme Tiger Woods, David Duchonvy ou encore Dominique Strauss-Kahn).

C’est donc logiquement que “Ni Putes, Ni Soumises”, l’association féministe fondée en 2003 par Fadela Amara, a pensé à lui pour devenir son prochain porte-parole, un poste resté vacant depuis le départ de Tatiana, en place depuis 4 ans, et qui a démissionné la semaine dernière pour partir faire carrière à La Jonquera, en Catalogne.

Stéphanie Rameau, la présidente de l’association, se défend de surfer sur la notoriété de Scalvoni pour vouloir faire un coup de pub à “Ni Putes, Ni Soumises”. “Le fait de nommer un homme à cette fonction n’a rien d’extraordinaire. Nous sommes une association ouverte à tout le monde et universelle.” Avant de rajouter : “Rappelons que Bastoune (surnom de Bastien Scalvoni) est l’un des hommes les mieux placés pour parler au nom des femmes, et pour prendre leurs défense, puisque, compte tenu du nombre d’entre elles avec qui il a déjà couché, il connait très bien les femmes. Et surtout il les aime profondément, vu qu’il voudrait toutes leur faire l’amour.

En outre, certaines mauvaises langues accusent Bastien Scalvoni d’avoir accepter ce poste pour se rapprocher de femmes, et ainsi lui permettre d’assouvir ses pulsions. Mais du côté du principal intéressé, cela ne serait qu’une thérapie qui devrait lui permettre de tourner définitivement le dos à son addiction sexuelle. En effet, d’après son psy, Daniel Sarrel-Kauss : “le fait de revenir sur le devant de la scène va renforcer son amour propre, et cela va l’aider à combattre ses démons intérieurs.”

Affaire à suivre donc…

En attendant, si vous souhaitez en savoir un peu plus sur les événements qui ont pu amener cet ancien rugbyman savoyard à devenir le nouveau porte-parole de l’association “Ni Putes, Ni Soumises”, vous pouvez retrouvez (une partie de) son histoire dans le roman d’espionnage Al Baas.

 

Résumé
L'ex-rugbyman Bastien Scalvoni devient porte-parole de "Ni Putes, Ni Soumises"
Titre de l'article
L'ex-rugbyman Bastien Scalvoni devient porte-parole de "Ni Putes, Ni Soumises"
Description
Bastien Scalvoni, célèbre pour son amour du sexe et des prostituées, est le nouveau porte-parole de "Ni Putes, Ni Soumises". Un choix logique pour l'association puisque le sportif "aime tellement les femmes qu'il leur ferait toutes l'amour".
Auteur
Journal
Le Connard Enchaîné
Logo du journal

Sébastien Mayoux est le créateur du Connard Enchaîné, ainsi que son Rédacteur en Chef. Passionné par la politique, et la géopolitique, il est aussi un auteur notoire sur le web. Travaillant dans le marketing numérique depuis de nombreuses années, il a été contributeur sur plusieurs blogs. Depuis quelques mois, il est même l'auteur d'un roman "Al Baas : L'ennemi de l'intérieur".

Un commentaire sur “L’ex-rugbyman Bastien Scalvoni devient porte-parole de “Ni Putes, Ni Soumises”
1 Pings/Trackback pour "L’ex-rugbyman Bastien Scalvoni devient porte-parole de “Ni Putes, Ni Soumises”"
  1. […] Bref, il est parfois difficile d’être une mère aimée (et appréciée à sa juste valeur) dans certains coins de France. Mais heureusement, tous les témoignages cités dans cet article restent des cas isolés, et dans la plupart de l’Hexagone, l’amour envers sa mère reste immuable (et dans les limites de la loi ou de la morale, c’est-à-dire loin du complexe d’œdipe). Et lorsque celle-ci disparaît, cela peut dévaster les hommes les plus gaillards, comme notamment l’ancien rugbyman (et mercenaire) Bastien Scalvoni. […]